top of page
Rechercher

Au Cœur de Garoulia : Un Voyage Mélancolique et Inspirant

Dernière mise à jour : 10 mars

Les Teintes de l'Automne et le Soupir de la Nature

Dans le cœur de l'automne, la colline de Garoulia revêt ses plus belles couleurs : des teintes d'or, de cuivre et de rouge se mélangent dans un ballet enchanteur. Pourtant, les mares et les lacs de Garoulia sont désespérément asséchés. La terre, craquelée par la soif, semble attendre avec une impatience presque tangible les douces caresses de la pluie.

Forêt de Garoulia

Un Pas dans la Mémoire

Marcher à Garoulia est toujours une expérience spirituelle, presque transcendantale. Mais cette fois-ci, elle fut aussi une danse avec mes souvenirs. Alors que je m'avançais dans le bois, une image lointaine de mon père, disparu lorsque je n'avais que 9 ans, a ressurgi. Ce souvenir, enfoui depuis tant d'années, m'a étreint avec une douce mélancolie, me rappelant à quel point les lieux peuvent être porteurs d'émotions et de souvenirs.


Les Signes et Symboles de Garoulia

Au milieu de cet écrin automnal, des signes de la nature m'ont interpellé. Des fougères doucement effleurées par le passage discret d'un animal, des graines sauvages prêtes à s'épanouir au premier signe de pluie, et des plumes. Ah, les plumes! On dit souvent qu'une plume trouvée sur notre chemin est le signe d'un guide spirituel qui veille sur nous. Cette idée me réconforte, m'invitant à croire que les êtres chers ne nous quittent jamais vraiment.

L'air était empreint d'une douce odeur d'anis. Dans certaines cultures, l'anis est considéré comme une plante de protection, éloignant le mauvais œil et apportant la chance. Peut-être était-ce un signe supplémentaire, une bénédiction silencieuse de Garoulia pour mon voyage introspectif.


Esprit de Garoulia. Femme couronnée de feuille de lierre.

Les Compagnons de Voyage

Et bien sûr, en ma compagnie, il y avait mon Petit Loup et mon Renard Majestueux, mes fidèles compagnons. Toujours curieux et alertes, ils parcouraient le terrain, recueillant des messages laissés par d'autres animaux et, je n'en doute pas, par les esprits de la forêt elle-même.



Conclusion

Garoulia, malgré sa soif, reste un sanctuaire de beauté et de mystère. Un lieu où l'ancien et le présent coexistent, où la nature chuchote ses secrets et où l'âme trouve un réconfort inestimable.



 




20 vues0 commentaire

Comments


bottom of page